Esther Waeber-Kalbermatten refuse d'interrompre la peine de Rappaz

Bernard Rappaz ne bénéficiera pas d'une interruption de peine. La cheffe du département valaisan de la sécurité Esther Waeber-Kalbermatten a refusé la nouvelle demande déposée par l'avocat du chanvrier."Le processus de réalimentation consécutif à une grève de la faim ne nécessite pas une interruption de peine", communique ce mardi l'Etat du Valais. Le détenu bénéficiera d'un accompagnement médical pour sa réalimentation et sa réadaptation s'il cesse son jeûne. Ensuite il pourra effectuer sa peine dans un établissement valaisan. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.