Pas de pression de la part de Berne sur l'UBS estime une commission

Le versement de gros bonus par l'UBS et les incitations perverses qui ont mené à la crise financière font tiquer la commission des finances du National. Elle a toutefois renoncé à demander au Conseil fédéral de faire pression sur la banque.La commission a rejeté, par 16 voix contre 7, une motion visant à ce que le gouvernement veille à ce que l'UBS revienne sur sa décision de verser des bonus pour 2008. Cela pénaliserait aussi les employés des échelons inférieurs et moyens, a argué la majorité. Sans compter que les tenants et aboutissants de cette affaire ne sont pas tous connus et que le Parlement a déjà refusé en décembre de poser cette exigence. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.