Le National donne le feu vert au principe du Cassis de Dijon

Après les importations parallèles, la Suisse devrait appliquer le principe du Cassis de Dijon sans attendre la réciprocité européenne. Au nom de la lutte contre la cherté des prix, le Conseil national a donné son feu vert, au grand dam de l'UDC et des Verts.La révision de la loi sur les entraves techniques au commerce a passé la rampe par 95 voix contre 73 et 11 abstentions. La décision a été plus controversée qu'au Conseil des Etats, où elle avait été prise sans opposition. La conseillère fédéral Doris Leuthard, fervente partisane du Cassis de Dijon, s'est étonnée du ton "émotionnel et contradictoire" du débat. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.