Infractions routières: l'aide transfrontalière fonctionne bien

La collaboration franco-suisse en matière d'échanges des données de conducteurs en infraction a démarré fort. Depuis début janvier, les Français ont transmis aux Suisses les données de plus de 20'000 de leurs ressortissants, la France obtenant de l'OFROU l'identité de plus de 10'000 Helvètes.Depuis le début de l'année, Paris et Berne ont renforcé leur coopération en matière de poursuite des délits routiers, à l'instar de ce qui se fait déjà avec l'Allemagne depuis 2006. Ces échanges "fonctionnent techniquement de manière irréprochable", a indiqué le porte-parole de l'Office fédéral des routes (OFROU). /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.