Les musulmans ne se sentent pas acceptés en tant que communauté

Le "oui" à l'initiative anti-minarets est indigne de la Suisse, selon le président de la Coordination des organisations islamiques en Suisse (COIS). Les partis suisses auraient dû davantage s'engager dans la campagne, estime-t-il.Cette votation touchait aux droits fondamentaux. Les organisations islamiques ne sont pas en mesure de mener un combat politique, c'est le travail des partis, a critiqué le président de la COIS. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.