AI: Zurich doit réxaminer 1700 dossiers après la démission du chef

L'Office AI de Zurich réexamine 1700 dossiers de rentes. Il veut s'assurer que le passé politique qui a contraint son médecin chef à démissionner il y a quinze jours n'a pas eu d'effet sur les avis donnés, ni sur le choix des experts externes.Le réexamen des dossiers a commencé lundi dernier et devrait durer jusqu'en décembre, a indiqué la porte-parole de la Caisse cantonale AVS-AI (SVA), confirmant un article paru dans la "NZZ am Sonntag". "Nous contrôlons tous les cas où le psychiatre a donné son avis médical", a précisé Mme Aloisi. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.