Le chanvrier valaisan Bernard Rappaz jugé en appel

Le ministère public valaisan a requis dix ans de réclusion contre le chanvrier Bernard Rappaz, lors de son procès en appel devant le tribunal cantonal à Sion (VS). Il confirme ainsi la peine qu'il avait exigée en première instance.Le procureur Olivier Elsig a présenté l'agriculteur comme "un personnage complexe, aux nombreuses facettes plus sombres les unes que les autres". Il est "le plus important pourvoyeur de cannabis en Suisse et bien au-delà". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.