Procès Doriot: le municipal dit vouloir retrouver son honneur

Le Ministère public vaudois a requis 18 mois de peine privative de liberté contre Jean-Claude Doriot avec sursis durant trois ans. Emu, le municipal de Montreux a conclu en affirmant sa confiance en la justice. Il a dit vouloir retrouver son honneur et disparaître.Au cours d'un réquisitoire très sévère, le procureur du canton Eric Cottier a abandonné vendredi l'accusation de corruption contre Jean-Claude Doriot, ancien chef de l'urbanisme de Montreux. Il a en revanche conservé et développé celle d'acceptation d'un avantage, en l'occurrence le prêt sans intérêts de l'ami architecte. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.