Non aux mesures d'accompagnement en vue du libre-échange agricole

Le Conseil national ne veut pas jouer les écureuils pour aider les paysans en vue de la conclusion d'un accord de libre-échange agricole avec l'UE ou à l'OMC. Il a refusé d'entrer en matière sur l'idée de mettre de côté 400 à 500 millions de francs par an.La décision est tombée par 111 voix contre 60 et 13 abstentions. Elle est le fruit d'une alliance regroupant principalement socialistes et UDC. Pour la gauche, il n'est pas acceptable de décider d'ores et déjà de l'affectation de moyens alors que les mesures qu'ils sont censés financer ne sont pas connues, a résumé Hildegard Fässler (PS/SG). /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.