Le collègue d'un otage en Libye s'en prend à la police genevoise

L'entrepreneur Miguel Stucky, qui avait quitté Tripoli juste avant que les deux Suisses soient arrêtés en Libye l'an dernier, a fustigé les autorités genevoises. Il a également démenti des rumeurs sur son collègue otage du régime de Mouammar Kadhafi: celui-ci ne serait jamais parti en vacances en Tunisie."Il est totalement faux d'affirmer que mon collègue est proche du Premier ministre libyen ou de tout autre membre du pouvoir libyen", a également affirmé Miguel Stucky à la Télévision suisse romande. L'entrepreneur vaudois est partenaire d'un fonds d'investissement libyen, a-t-il précisé. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.