Primes maladie: Couchepin refuse un interventionnisme étatique

L'Etat ne doit pas intervenir massivement pour contrôler les placements financiers des caisses maladie, selon Pascal Couchepin. Bombardé de questions sur l'explosion à venir des primes au National, le conseiller fédéral est resté prudent.Les caisses ont perdu quelque 800 millions en 2008, avec un taux de réserve moyen de 16 %. En 2009, les pertes sont estimées à 1,4 milliard avec un taux de réserve à 8,7 % en dessous du minimum légal de 11,5 %. Des hausse des coûts de 4 à 5 % sont prévues en 2010, a indiqué le ministre de la santé. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.