Après Hamdani, Göldi pourrait rentrer d'ici quelques semaines

La libération de Max Göldi ne serait pas une question de mois, mais de semaines, ont indiqué des cercles diplomatiques européens à la veille de plusieurs réunions à Bruxelles. A Berne, Micheline Calmy-Rey évoque toujours une situation "difficile et délicate".Alors que Rachid Hamdani a pu rejoindre la Suisse hier en fin d'après-midi, l'autre otage est détenu dans un endroit "décent". Le chargé d'affaires a pu lui rendre visite: Max Göldi va bien. Mais "nous sommes préoccupés et faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour le faire rentrer en Suisse", a dit la ministre des affaires étrangères. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.