Différent fiscal: Merz qualifie un impôt allemand de "sous-enchère"

Hans-Rudolf Merz attaque l'Allemagne dans le cadre du différend fiscal qui l'oppose à la Suisse. Le conseiller fédéral reproche à Berlin de se livrer à un "dumping fiscal", car le taux de son impôt libératoire est plus bas que celui de la fiscalité de l'épargne en Suisse.Dès le 1er janvier, le taux de cette sorte d'impôt à la source, qui taxe en Allemagne les gains en capitaux, se situera à 28% environ, constate le futur président de la Confédération dans la "Neue Luzerner Zeitung". Son alter ego suisse, l'impôt sur l'épargne atteint 35%, explique-t-il. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.