Décès à Bochuz: François Jomini renonce à mener l'enquête

François Jomini renonce à mener l'enquête administrative indépendante sur le décès d'un détenu à Bochuz. L'ancien juge cantonal vaudois ne veut pas travailler dans un climat de suspicion, indique-t-il.Pour expliquer sa décision, le juge mentionne un article de presse qui met "en doute l'esprit d'indépendance" avec lequel l'enquête devrait être menée. "Le Matin" a indiqué le jour même que François Jomini est président de la Fondation vaudoise de probation et que Catherine Martin, cheffe du service pénitentiaire, en est la vice-présidente. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.