Merz doute de la volonté de la Libye de résoudre la crise

Hans-Rudolf Merz, passablement contesté l'année dernière dans l'affaire des deux otages suisses en Libye, doute de la volonté de Tripoli de résoudre la crise. Selon lui, le Conseil fédéral est contraint de changer constamment de stratégie dans ce dossier.Interrogé sur l'apparent blocage du cas des deux Suisses, le conseiller fédéral répète que la situation est très difficile. "De plus en plus, je doute de la volonté de la Libye de résoudre cette crise", a-t-il déclaré dans une interview à la "Tribune de Genève" et "24 heures" parue samedi. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.