Infarctus de Merz: premiers signes positifs pour le ministre

Au lendemain de son quintuple pontage coronarien, l'état de santé du conseiller fédéral Hans-Rudolf Merz laisse apparaître des premiers signes positifs. La pompe intra-aortique a pu être retirée et le dosage des médicaments pour soutenir le coeur a été réduit."Les fonctions cardiaques et respiratoires du conseiller fédéral sont stables", a résumé Thierry Carrel, qui a dirigé l'intervention pratiquée dimanche soir à l'Hôpital de l'Ile à Berne. Mais "il est encore trop tôt pour se prononcer" sur le pronostic neurologique, a averti le professeur. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.