Les pistolets à électrochocs sont soumis à consultation

Suite à la polémique, les services d'Eveline Widmer-Schlumpf veulent exclure, à l'instar des armes à feu, l'utilisation des "tasers" lors des renvois d'étrangers par avion. Ils proposent donc d'ancrer cette interdiction dans l'ordonnance sur l'usage de la contrainte.Les milieux concernés auront jusqu'au 15 août pour donner leur avis sur les dispositions précisant la loi adoptée en mars par le parlement. La nouvelle réglementation, y compris l'ordonnance, entrera vraisemblablement en vigueur le 1er janvier 2009. Un rapport sur l'utilisation de ces pistolets à électrochocs devra être remis au Conseil fédéral deux ans plus tard. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.