Micheline Calmy-Rey défend la reconnaissance du Kosovo

Micheline Calmy-Rey défend la prompte reconnaissance par la Suisse de l'indépendance du Kosovo, en dépit des accusations portées contre l'actuel premier ministre Hashim Thaçi. Berne a rapidement exigé que Pristina respecte les règles de l'état de droit, souligne-t-elle.M. Thaçi, ancien chef de la guérilla indépendantiste de l'Armée de libération du Kosovo (UCK), "n'est chef du gouvernement que depuis janvier 2008. La déclaration d'indépendance et sa reconnaissance par de nombreux Etats ne dépendent pas de sa personne", a déclaré la conseillère fédérale dans le "Tages-Anzeiger" et le "Bund". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.