Armes: le GSsA accuse le lobby de l'armement de l'avoir espionné

Le Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) accuse le lobby de l'armement de l'avoir espionné dans le cadre de la campagne sur l'initiative contre les exportations d'armes. Il envisage une action en justice contre une taupe et une entreprise de relations publiques.Selon le GSsA, l'entreprise zurichoise de communication Farner a envoyé en juin une taupe à un week-end de préparation de la campagne pour l'initiative mise en votation le 29 novembre. Farner réfute les accusations en bloc. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.