Le National refuse de blâmer des élus dans l'affaire Mörgeli

Le National a tranché: par 129 voix contre 40 et 22 abstentions, il a refusé de blâmer cinq élus dans l'affaire du lapsus de Pascal Couchepin. Les intéressés, qui contestaient la décision du bureau du conseil, ont défendu leur cause avec succès à la tribune.Une fois n'est pas coutume, le plénum a dû jouer les arbitres. En cause, le mot "Mörgele" prononcé par le président de la Confédération en lieu et place de "Mengele" lors d'une séance d'une commission parlementaire. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.