Affaire Nef: le règlement à l'amiable postérieur à sa nomination

Roland Nef a été nommé chef de l'armée alors que son ex-compagne n'avait pas encore signé sa déclaration de désistement, a affirmé son avocat à la radio alémanique DRS. Pourtant jeudi, le chef de l'armée a nié ce déroulement des faits.L'accord, qui a mis fin à la procédure ouverte par l'ancienne compagne de M. Nef, a été signé "fin septembre 2007" après avoir été convenu oralement, a indiqué le défenseur, soit quatre mois après la nomination de Roland Nef à la tête de l'armée. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.