Naturalisations par les urnes: les Etats finissent par y renoncer

Les naturalisations par les urnes n'ont pas les faveurs du Parlement. Le Conseil des Etats a finalement biffé cette option de la nouvelle loi sur la nationalité, qui doit faire office de contre-projet indirect à l'initiative populaire de l'UDC.D'abord d'avis de maintenir, avec des garde-fous, la possibilité pour les cantons et les communes qui le souhaitent d'octroyer le passeport suisse par votation populaire, le Conseil des Etats a fini par se rallier tacitement au National, qui juge cette procédure arbitraire. Les citoyens ne doivent pouvoir s'exprimer qu'au travers des assemblées communales le cas échéant. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.