Classe moyenne: le directeur de Caritas craint pour son avenir

La classe moyenne helvétique continue de s'appauvrir selon Jürg Krummenacher, directeur sur le départ de Caritas. La mauvaise répartition des richesses risque de faire plonger la Suisse dans un système proche de celui "d'une république bananière."Caritas constate l'appauvrissement de la classe moyenne au quotidien. Les magasins permettant aux personnes à faibles revenus de se procurer des aliments à bas prix sont ainsi de plus en plus fréquentés, a expliqué Jürg Krummenacher au "Tages-Anzeiger". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.