Grippe porcine: la Suisse veut "plus de flexibilité"

Le directeur de l'Office fédéral de la santé publique Thomas Zeltner a demandé à l'OMS de discuter "une plus grande flexibilité" pour déclarer le passage à la phase 6. Cette phase correspond à une pandémie mondiale.Lors d'un débat sur la grippe A/H1N1, le chef de la délégation suisse à l'Assemblée mondiale de la santé a affirmé que le seul critère de l'extension géographique du virus n'est pas suffisant. Il faudrait tenir compte également de la sévérité de l'épidémie, a-t-il dit. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.