Aide au développement: les sénateurs refusent de temporiser

Les crédits pour l'aide au développement ces prochaines années doivent se monter au moins à 5,3 milliards de francs. Par 24 voix contre 12, le Conseil des Etats a refusé de temporiser en renvoyant le projet à sa commission pour un réexamen.Personne n'a contesté l'idée d'attribuer à l'avenir 4,5 milliards de francs à la Direction du développement et de la coopération et 800 millions au Secrétariat d'Etat à l'économie. La Suisse injecterait ainsi 0,4% de son revenu national brut dans l'aide publique au développement à partir de 2010, contre 0,37% actuellement. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.