La date de départ de Mme Calmy-Rey est un casse-tête pour le PS

Un éventuel départ de Micheline Calmy-Rey avant les élections fédérales cause du souci au Parti socialiste. Lors du renouvellement du gouvernement, son siège serait le dernier à être repourvu. Le président du PS Christian Levrat peut donc s'imaginer que la Genevoise décide de rester.Au vu de la situation, les deux options sont possibles pour Christian Levrat: que Mme Calmy-Rey démissionne maintenant ou qu'elle reste en place jusqu'en 2013/2014, a-t-il déclaré dans la "NZZ am Sonntag". Quoi qu'il en soit, le deuxième fauteuil socialiste est en péril, car l'UDC veut regagner son deuxième siège. De plus, elle a menacé à plusieurs reprises de faire éjecter le PS du gouvernement. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.