Pistolets à électrochocs: le National y est toujours favorable

Le Conseil national a réitéré de justesse, par 93 voix contre 89, sa volonté d'inscrire les pistolets à électrochocs "tasers" dans la liste des moyens admis dans la loi sur l'usage de la contrainte. Le Conseil des Etats s'y est déjà opposé à deux reprises.Pour la majorité de la chambre du peuple, composée d'UDC, de PDC et de radicaux, les pistolets à électrochocs constituent une alternative valable aux armes à feu. Ils ne seraient utilisés qu'en dernier recours lors de l'expulsion d'étrangers par la force, a assuré Kurt Fluri (PRD/SO) au nom de la commission. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.