La Brésilienne automutilée condamnée à 90 jours-amende

La Brésilienne de 27 ans accusée d'avoir inventé en février dernier une agression néo-nazie à Zurich-Stettbach a été condamnée à 90 jours-amende à 120 francs avec un sursis de deux ans. Le Tribunal de district de Zurich l'a reconnu coupable d'avoir induit la justice en erreur.Le juge unique n'a suivi qu'en partie le réquisitoire du procureur. Celui-ci réclamait une peine de 180 jours-amende à 70 francs avec sursis. L'avocat de la prévenue avait lui demandé l'acquittement en plaidant l'irresponsabilité de sa cliente, souffrant, selon lui, de troubles de la personnalité. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.