Pas de CCT, pas de libre circulation, menacent les syndicats

Face au vide conventionnel qui règne dans le secteur de la construction, les syndicats haussent le ton. Si une CCT n'est pas conclue, ils ne soutiendront pas l'extension de la libre circulation des personnes à la Roumanie et la Bulgarie."Sans l'accord des syndicats, le marché ouvert du travail, et donc les accords bilatéraux avec l'Union européenne, ne se fera pas", a menacé mardi devant la presse à Berne Renzo Ambrosetti, coprésident d'Unia. En refusant de conclure une convention collective de travail (CCT) nationale, la Société suisse des entrepreneurs scie la branche sur laquelle elle est assise, a-t-il martelé. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.