Genève, un Eldorado pour la criminalité étrangère, selon l'UDC

L'UDC poursuit sa campagne en vue des votations du 28 novembre. Onze jours après avoir pourfendu devant la presse le contre-projet, le parti est venu vendredi vanter les mérites de son initiative pour le renvoi des criminels étrangers.Beaucoup de Suisses ne se sentent plus en sécurité en Suisse. La faute, selon l'UDC, à "l'immigration massive effrénée" et "l'attitude laxiste" des tribunaux. En sus de ses affiches aux moutons noirs, le parti entend aussi convaincre la population en avançant une série de chiffres: 59% des personnes condamnées pour homicide sont des étrangers, et ce taux passe à 62% pour les viols et à 91% pour le trafic d'êtres humains. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.