Des défenseurs des Roms dénoncent des pratiques des autorités

Le mot mendiant a été inscrit au stylo bille sur le passeport de certains Roms de passage à Genève. Une pratique dénoncée vigoureusement par Dina Bazarbachi, la présidente de Mesemrom, l'association de défense des Roms roumains.Selon Mme Bazarbachi, qui s'appuie sur plusieurs témoignages, les auteurs de ces inscriptions sont des agents de police et des agents municipaux. Mme Bazarbachi a alerté le mois dernier les autorités. Une enquête a été ouverte. Dans une lettre à la présidente de Mesemrom, le conseiller d'Etat Laurent Moutinot a jugé la pratique "inadmissible". Le dossier est actuellement entre les mains de la cheffe de la police genevoise Monica Bonfanti. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.