La FSFM obtient des garanties de la part des éleveurs allemands

cheval FMLa Fédération suisse du cheval Franches-Montagnes a réalisé des progrès en Allemagne. La FSFM s’est rendue à Kessel cette semaine, afin de poser les fondements d’une collaboration plus étroite avec ses collègues allemands.  Il faut dire que le programme d’élevage des chevaux de race Franches-Montagnes n’est pas le même en Allemagne qu’en Suisse. Du coup, cela fausse les cartes.
 
 
Des acquis après dix heures de discussions
 
La délégation de la Fédération helvétique a rencontré tout d’abord la Fédération nationale des sports équestres. Elle a ensuite parlé avec des représentants de l’association de promotion du Franches-Montagnes en Allemagne, qui compte 250 membres. Au final, le bilan de ces rencontres est bon. Les Allemands se sont engagés à reconnaître le programme d'élevage du cheval Franches-Montagnes. Ils doivent à présent faire des propositions concrètes pour introduire les dispositions nécessaires dans leur ordonnance nationale sur l’élevage. "On peut imaginer que, dès 2011, cela entrera en vigueur", note Bernard Beuret, le président de la FSFM. Reste encore, pour la Fédération suisse, à trouver un seul répondant en Allemagne. Elle étudiera les différentes possibilités, conformément au droit européen. / lba
 

 

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.