Faux témoignage: la justice ne croit pas à un complot de la police

Le Tribunal d'arrondissement de Nyon a acquitté lundi les cinq policiers lausannois accusés notamment de faux témoignage. Il a jugé invraisemblable le sprayage punitif d'un jeune Erythréen début 2006 sur les hauts de Lausanne."Le tribunal ne croit pas à un complot général de la police", a expliqué le président. Il ne pense pas que les agents se soient accordés pour mentir à la justice et couvrir la bavure d'un des leurs, le matin du Nouvel An 2006. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.