Affaire Kadhafi: la Libye cherche à discréditer les otages suisses

Les récents développements dans l'affaire Kadhafi montrent que les restrictions d'attribution de visas envers les Libyens ont fait leur effet, selon le politologue Hasni Abidi. Pour la première fois, Tripoli est sur la défensive et les choses commencent à bouger, juge le Genevois.En inculpant les deux otages suisses de fraude fiscale, la Libye tente de détourner l'attention de leur détention arbitraire, affirme Hasni Abidi dans une interview à la "Basler Zeitung". Il s'agit de les présenter comme des hommes d'affaire louches. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.