Libre circulation: l'Union des villes suisses s'engage pour le oui

La plupart des accords bilatéraux, notamment celui réglant la libre circulation des personnes, profitent directement aux villes, défend l'Union des villes suisses. Pourquoi sonner le glas d'une politique qui a fait ses preuves en glissant un "non" dans l'urne le 8 février, s'interroge-t-elle."Cet accord a bien fonctionné ces six dernières années, et nous sommes convaincus que cela changera peu à l'avenir, même dans des conditions plus difficiles", a déclaré Hans Stöckli. Le maire de Bienne s'exprimait lors d'une conférence de presse de l'Union des villes en faveur de la reconduction de la libre circulation des personnes et son extension à la Roumanie et à la Bulgarie. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.