Les cantons fâchés par la hausse des primes maladie

Les cantons romands connaissent des hausses de primes maladie inférieures ou égales à la moyenne suisse. Cela ne suffit de loin pas à satisfaire leurs gouvernements qui les jugent encore trop fortes en regard des coûts. Tous ont exprimé leurs griefs et proposé leurs solutions.Le plus sévère est incontestablement le Vaudois Pierre-Yves Maillard, pour qui le contrôle des primes mené par l'OFSP est "du grand foutage de gueule". L'Office fédéral de la santé publique a approuvé des hausses de primes d'assureurs allant jusqu'à 40% dans le canton. "Comment est-ce possible", se demande le conseiller d'Etat qui a calculé que l'OFSP n'a corrigé "que 0,05%" des primes vaudoises, et parfois pour quelques centimes. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.