Débat urgent sur l'armée: Samuel Schmid ne démissionne pas

Critiqué par la gauche et malmené par l'UDC, Samuel Schmid s'est voulu serein au terme du débat urgent sur la crise de l'armée au Conseil national. Le ministre de la défense a douché les espoirs de ceux qui le voyaient démissionner sur le champ.Et de se dire "disposé et prêt à apprendre", en particulier des "critiques constructives" des partis bourgeois. Le conseiller fédéral s'est déclaré prêt à discuter de la stratégie du PS, même si elle n'est pas la sienne. "A droite, en revanche, je ne sais pas si tous en ont vraiment une". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.