Zoug commémore les cinq ans de la fusillade

ZOUG - Cinq ans après la fusillade au parlement cantonal, de nombreux Zougois ont pensé aux victimes du 27 septembre 2001. Ils se sont rassemblés en soirée dans l'église Saint-Oswald pour une cérémonie commémorative.Comme chaque année, les cloches des églises ont sonné à midi dans tout le canton en souvenir des victimes de l'attentat et en hommage à toutes les victimes de la violence dans le monde.La cérémonie commémorative, oecuménique, était placée sous le signe de la solidarité et de l'espoir. Le prêtre Alfredo Sacchi a rappelé que beaucoup d'êtres humains vivent des situations de violence, et à quel point il est difficile de sortir de cette spirale infernale. "Il faut voir la réalité, mais ne pas s'y résigner", a-t-il ajouté.Le pasteur réformé Andreas Haas a lui évoqué la longue durée, qui permet de surmonter peines et deuils.Il y a exactement cinq ans, un citoyen abattait onze députés et trois conseillers d'Etat. Quinze personnes étaient blessées, certaines gravement. Le tueur, un homme en conflit avec les autorités cantonales, s'était ensuite suicidé avec son fusil dans la salle du Grand Conseil. Ce bain de sang sans précédent avait choqué tout le pays et jusqu'à l'étranger.A Zoug, les tombes des personnes tuées il y a cinq ans ont été fleuries, de même que le mémorial près du bâtiment du gouvernement. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.