WEF: plus de 1000 manifestants à Bâle et 2 policier blessés à Davos

DAVOS - Plus de mille personnes ont manifesté à Bâle et à Davos contre le Forum économique mondial (WEF). A part deux policiers légèrement blessés dans la ville rhénane, les marches de protestation des altermondialistes se sont déroulées sans heurt grave.A Bâle, environ cinquante manifestants dont certains cagoulés se sont montrés agressifs. Ils ont jeté des objets contre les policiers et en ont blessé légèrement deux. Les forces de l'ordre sont restées passives. La façade de la Banque des réglements internationaux (BRI) a par ailleurs été légèrement sprayée.La marche des manifestants pacifiques a été discrètement accompagnée par la police. Des forces de l'ordre supplémentaires se tenaient prêtes dans les rues avoisinantes pour contrer d'éventuels troubles.A Davos, près de 200 personnes ont manifesté pacifiquement par de fortes chutes de neige. La police n'a dû intervenir que deux fois. Peu avant que le cortège ne s'ébranle en début d'après-midi, elle a stoppé une cinquantaine de personnes qui voulaient manifester sur la Promenade.La situation s'est rapidement calmée après l'apparition sur les lieux du maire de Davos Hans Peter Michel, qui leur a expliqué qu'ils devaient s'en tenir au parcours autorisé. Trois personnes ont été contrôlées au poste de police.Pendant la marche de protestation, les forces de l'ordre ont utilisé brièvement des lance-eau contre des manifestants qui leur lançaient des boules de neige et des bouteilles pet. D'autres altermondialistes ont arraché des bouts des grillages de protection.La police était massivement présente et soutenue par des gardes-frontière allemands. La section locale du parti de Verts organisait l'événement, qui avait reçu l'appui de différents mouvements anti-globalisation et de la Jeunesse socialiste de Suisse (JS). /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.