Vers une gestion du personnel fédéral plus proche de celle du privé

BERNE - Licenciements plus faciles, salaire au mérite: le Conseil fédéral souhaite instaurer une gestion du personnel de la Confédération plus proche de celle du secteur privé. Hans-Rudolf Merz a été chargé de rédiger une série de projets.Premier chantier, la loi sur le personnel qui devrait être révisée pour permettre une souplesse accrue dans les rapports de travail entre la Confédération et ses employés, a indiqué le ministre des finances. En clair, il devrait être plus facile de se séparer d'un collaborateur.Il s'agira donc de supprimer l'énumération exhaustive des motifs de résiliation ordinaire d'un contrat de travail. Les formalités et procédures liées à la modification ou à la résiliation d'un contrat seront simplifiées. L'obligation faite à la Confédération de trouver un autre poste à l'employé dont le contrat est résilié sans qu'il y ait eu faute de sa part devrait en outre être supprimée.Le gouvernement a préféré la "voie pragmatique", et plus rapide, d'une révision de la loi à celle de son remplacement pur et simple par le seul code des obligations (CO).Le Département fédéral des finances (DFF) a été chargé de préparer les travaux. Il consultera pour ce faire les associations de personnel. Le projet sera ensuite présenté au gouvernement avant d'être mis en consultation.Les services de Hans-Rudolf Merz vont parallèlement rédiger, un nouveau système salarial, qui introduira une composante de salaire au mérite.Et de parler de "changement de philosophie": au lieu de voir son salaire automatiquement progresser, l'employé pourra atteindre le maximum s'il fournit de bonnes prestations. Les 38 classes de salaires fortement structurées devraient céder le pas à un système plus souple avec 18 plages.Il n'est en revanche pas question de redistribuer les salaires pour moins rémunérer une employée du service d'entretien et augmenter le salaire d'un directeur, a souligné Hans-Rudolf Merz.Conséquence de cette réorganisation: une baisse du personnel travaillant dans le domaine des ressources humaines. D'ici fin 2009, 200 emplois devraient être supprimés. Cette diminuation devrait se faire via les flucuations naturelles ou des réorientations internes. /ATS
Partager
Link

Galerie photos liée

08.11.2016
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.