Une journaliste de la TSR prise à partie par la police à Genève

Une journaliste de la TSR a été prise à partie mercredi soir par un agent de la police pendant l'évacuation du squat à Saint-Jean. Les forces de l'ordre s'en sont excusés le soir-même. La Communauté des journalistes ne s'en satisfait pas et demande des sanctions.Des divergences apparaissent sur les faits. Selon la Communauté des journalistes, réalisateurs et assistants de la TSR, la journaliste filmait l'intervention de la police lorsqu'un agent l'a traînée vers la sortie en lui donnant des coups de matraque à l'arrière des cuisses. Le policier lui a ensuite arraché la caméra qu'il a lancée contre un mur, écrit la communauté dans un communiqué. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.