Un médicament sur cinq ne devrait plus être remboursé

BERNE - Certains médicaments actuellement remboursés par l'assurance de base ne devraient plus l'être à l'avenir. Le directeur de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), Thomas Zeltner, entend rayer un médicament sur cinq.Le réexamen de la liste des médicaments remboursés avait été annoncé. Dans une interview à la "SonntagsZeitung", le directeur de l'OFSP estime qu'il est possible de réduire cette liste de 20%.Il est prévu d'une part de biffer des groupes entiers de produits, tels que des crèmes dermatologiques ou des produits de bains. D'autre part, il est possible de supprimer d'un groupe de médicaments ceux qui ne bénéficient pas d'un bon rapport qualité-prix.Les mesures de réhabilitation et les services ambulatoires des hôpitaux sont aussi réexaminés. Les établissements hospitaliers prennent toujours plus en charge à la place des médecins les suivis thérapeutiques de leurs patients, ce qui coûte plus cher, a dit M. Zeltner.Le directeur de l'OFSP a aussi réitéré son soutien à une loi sur la prévention. Les outils pourraient ainsi être plus efficaces. "Nous n'avons quasiment plus d'argent pour la prévention contre l'alcoolisme", déplore-t-il.De plus, les dispositions sur le tabac devraient être sorties de la loi sur les denrées alimentaires pour s'intégrer dans une loi spécifique. Ce projet devrait être envoyé en consultation l'année prochaine, espère-t-il. La question de limiter davantage la publicité et de renforcer la protection de la jeunesse est encore ouverte. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.