Un an après le tsunami: des Suisses aux commémorations

BERNE - Une cinquantaine de Suisses, proches des victimes du tsunami, prendront part lundi en Thaïlande aux cérémonies organisées par les autorités de Bangkok une année après le raz de marée meurtrier. L'ambassadeur de Suisse à Bangkok Hans-Peter Erismann a proposé de rencontrer les citoyens suisses à Phuket. Une réception suivie d'un repas sont prévus dimanche, a indiqué Jean-Philippe Jeannerat, porte-parole du Département fédéral des affaires étrangères. Outre les personnes qui se sont annoncées, d'autres Suisses, par exemple des rescapés souhaitant retourner sur les lieux du drame, pourraient faire le déplacement, selon M. Jeannerat. M. Erismann représentera la Suisse lors des cérémonies officielles de lundi. Environ 1200 étrangers, proches de victimes ou survivants, sont attendus après avoir accepté l'invitation de la Thaïlande. Et cinq milliers de Thaïlandais devraient se joindre au recueillement. Des offices religieux se tiendront simultanément sur sept sites, dont les stations balnéaires de Phuket et de Phi Phi. Une minute de silence sera observée à 10h10 locales, quand la première vague a déferlé. La Confédération n'a pour sa part prévu aucune cérémonie commémorative, selon la Chancellerie fédérale. M. Jeannerat a rappelé que la conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey a invité les proches des victimes à une réception privée à Berne le 17 décembre. Les frais des vols et d'hébergement pour participer aux cérémonies de lundi sont pris en charge par les autorités thaïlandaises. La Confédération avait proposé aux personnes touchées deux billets d'avion pour se rendre individuellement en Thaïlande. A ce jour, 107 victimes suisses ont été identifiées et cinq sont encore portées disparues, selon l'Office fédéral de la police. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.