Troisième voie: Moritz Leuenberger pas opposé à un prêt des cantons

BERNE - Moritz Leuenberger n'est pas opposé à un prêt des cantons pour financer la troisième voie entre Genève et Lausanne. Le syndic de Lausanne Daniel Brélaz a proposé samedi que le canton de Vaud avance 200 millions à la Confédération pour la financer.L'idée mérite d'être examinée, estime le chef du Département fédéral des transports dans un entretien accordé au "Matin dimanche". Selon lui, il reste cependant d'autres moyens d'améliorer l'offre ferroviaire dans la région, comme le recours aux trains à deux étages, l'aménagement des gares ou une quatrième voie de Lausanne à Renens.Le Conseil fédéral veut s'en tenir à sa promesse de ne pas dépasser l'enveloppe budgétaire de 30,5 milliards pour les transports, a-t-il expliqué. Mais "le Parlement reste libre de modifier les projets et de leur trouver un financement", a rappelé M. Leuenberger. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.