Trois quarts des victimes de violence connaissent leur agresseur

NEUCHâTEL - Près de trois quarts des cas de violences rapportés dans les centres de consultation surviennent dans le cadre de relations proches, indique la statistique 2005. Les principales victimes sont des femmes et des enfants.La relation entre agresseur et victime était d'ordre familial pour plus de la moitié des consultations, précise la statistique de l'aide aux victimes, diffusée par l'Office fédéral de la statistique (OFS). Ces données correspondent à la tendance des années précédentes.Les victimes subissent les actes de violence de façon répétée, sans que la police et la justice n'en soient informées. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.