Trafic en 2005: nouvelle hausse des bouchons, mais moins forte

BERNE - Le nombre d'heures de bouchons sur les routes suisses a passé à 10'975 l'an dernier, soit 2% ou 220 heures de plus qu'en 2004, selon l'Office fédéral des routes (OFROU). La hausse a même atteint 21% sur l'A9 en raison des travaux au tunnel de Glion (VD).Ce résultat reste toutefois inférieur à celui de l'année "noire" 2002, avec un pic de 11'563 heures. Sur l'ensemble du réseau, quelque 6,452 millions de véhicules ont été recensés chaque jour. La circulation sur les routes nationales a ainsi augmenté de 1,4%, en dessous de la moyenne des dernières années, alors qu'elle a diminué de 0,4% sur les routes principales.Cette "embellie" peut s'expliquer par la hausse du prix de l'essence. Autre facteur possible, l'amélioration de l'offre ferroviaire. L'OFROU a par ailleurs invoqué les intempéries d'août 2005, qui ont entraîné des modifications du trafic dans plusieurs régions.Avec plus de 3,5%, la région de Neuchâtel (A5) et certains tronçons en Suisse alémanique ont enregistré une recrudescence du trafic supérieure à la moyenne. En revanche, le volume du trafic est resté quasi inchangé sur les axes de transit nord-sud. Le nombre des camions traversant les Alpes a reculé de 4%, à environ 1,204 million.L'excédent de trafic reste - pour près des deux tiers - la cause principale des embouteillages, mais les chantiers pèsent toujours plus lourds dans la balance. L'année passée, on a recensé 2574 heures d'attente pour cause de travaux, soit un bond de 32%. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.