Toujours plus d'étrangers en Suisse

BERNE - Les étrangers sont toujours plus nombreux en Suisse. Leur nombre a atteint 1,523 million fin 2006, soit une part de la population globale en hausse de 20,3 à 20,4% par rapport à 2005. Cette augmentation est due à l'immigration en provenance de l'UE.L'accord sur la libre circulation des personnes se répercute une nouvelle fois sur la composition de la population étrangère, note l'Office fédéral des migrations (ODM). Le nombre de citoyens des quinze premiers Etats membres de l'Union européenne (UE) et des pays de l'AELE a cru de 2,1%, alors que celui des ressortissants d'autres pays a diminué de 1, %.Le travail est le principal motif d'immigration (37,4% des entrées). Le regroupement familial arrive en deuxième position (36,6%), suivi par la formation et le perfectionnement professionnel (13,3%).Les nationalités en plus forte progression sont les Allemands (+15'000), les Portugais (+6208) et les Français (+2548). Le nombre de ressortissants serbes, italiens, espagnols, bosniaques et sri-lankais est en revanche en recul. Cette évolution confirme la tendance enregistrée ces cinq dernières années.Malgré tout, les Italiens continuent de constituer la plus forte communauté étrangère (291'684 personnes, 19,1% des étrangers). Ils sont suivis des Serbes (190'794, 12,5%) et des Portugais (173'477, 11,4%). Le nombre des naturalisations a quant à lui sensiblement augmenté, de 39'753 à 47 607. Premiers concernés: les Serbes (11 701), puis les Italiens (4591) et les Turcs (3457).En 2006, 8195 personnes ont été interdites d'entrée en Suisse contre 9750 l'année précédente. Dans 2913 cas, cette décision était liée à un trafic de drogue ou à une autre condamnation pénale, dans 2561 cas à un séjour illégal sans activité lucrative et dans 1584 cas au travail au noir.Les chiffres de l'ODM ne concordent pas avec ceux de l'Office fédéral de la statistique (OFS), qui parle d'une proportion de 20,7% d'étrangers en Suisse. Le premier office ne comptabilise pas les personnes relevant du domaine de l'asile, ni les fonctionnaires internationaux, les diplomates et leur famille. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.