Swisscom: le Conseil fédéral demande la cession totale

BERNE - Conformément aux attentes, le Conseil fédéral demande au Parlement la cession intégrale de la participation de la Confédération dans Swisscom. Il a répété son scepticisme quant à l'idée de conserver une minorité de blocage.Comme promis à la mi-mars, le gouvernement a approuvé son projet définitif à l'attention des Chambres fédérales. La commission préparatoire compétente du Conseil national se saisira du dossier lundi, de sorte que le plénum puisse se prononcer lors de sa session spéciale de mai. Le Conseil des Etats se penchera sur le sujet en juin.Le Conseil fédéral reste convaincu que la vente de l'ensemble des actions en main de la Confédération, actionnaire majoritaire avec 62,45% du capital, est la meilleure solution aussi bien pour l'Etat que pour Swisscom. Selon lui, la Confédération "n'est pas l'actionnaire adéquat" pour que le géant bleu puisse prendre les risques entrepreneuriaux nécessaires à son développement.La privatisation totale de Swisscom permettra par ailleurs d'éviter les conflits d'intérêts auxquels la Confédération est exposée en raison de ses casquettes de législateur, autorité de régulation, d'actionnaire et de client. Le gouvernement estime non justifiées les craintes concernant le service universel.Le message évoque aussi la possibilité de maintenir une minorité de blocage. "Opposé en principe" à des mesures d'accompagnement, le Conseil fédéral demeure persuadé que cette solution serait "nettement moins bonne" que le désengagement pur et simple de la Confédération. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.