Saison d'hiver 2006/07: bilan meilleur qu'on ne l'espérait

BERN - Les remontées mécaniques annoncent une baisse globale de 5%. es petites stations de faible altitude Le manque de neige a eu des conséquences moins graves sur le tourisme que les intéressés ne le craignaient. L'hôtellerie fait état d'une bonne saison, tandis que les remontées mécaniques annoncent une baisse globale de 5% dans un bilan contrasté.La saison de ski prendra fin le 6 mai avec la fermeture des domaines du Corvatsch (GR) et de "Glacier 3000" aux Diablerets (VD). Fait notable, ce dernier a triplé son chiffre d'affaires cette saison, selon le directeur du marketing Bernhard Tschannen.D'autres stations ont le sourire, comme Engstligenalp, dans l'Oberland bernois, avec une hausse de 70% à fin mars. Ces bons résultats des domaines skiables d'altitude, bien enneigés en fin de saison, sont venus compenser le bilan général des remontées mécaniques suisses.Les canons à neige et un riche programme événementiel ont également contribué à ce bilan meilleur qu'espéré, selon M. Tschannen. Cet hiver a montré que l'altitude et la technique sont deux facteurs de succès, précise Felix Maurhofer, porte-parole des Remontées mécaniques suisses.Un sondage chez les fabriquants d'installations d'enneigement artificiel a montré qu'en 2007/08, les investissements vont augmenter d'un tiers par rapport à 2006/07, soit 30 millions de francs au lieu de 20, selon M. MaurhoferCe sont les petites stations de faible altitude qui ont le plus souffert de cet hiver exceptionnel, ajoute Felix Maurhofer. Souvent, elles n'on pu être mises en activité que quelques jours seulement. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.