Révision de l'AI: léger avantage pour le oui, selon un sondage

BERNE - A cinq semaines de la votation, la 5e révision de l'assurance invalidité passerait le cap du peuple avec 43% de "oui" contre 32% de "non", selon un sondage SSR SRG idée suisse. 25% des personnes interrogées ne se sont pas encore faits d'avis.Mais pour un projet soutenu par le Conseil fédéral et le parlement, l'écart est plutôt faible et le nombre d'indécis élevé. Dans ces conditions, l'issue du vote s'annonce ouverte, estiment les spécialistes de l'institut de recherche gfs.bern qui a réalisé l'enquête. Cela d'autant plus que seuls 30% des sondés disent vouloir voter. Le taux de participation, extrêmement bas, peut toutefois augmenter selon l'évolution de la campagne.Alors que le oui des Alémaniques est plus clair qu'au plan suisse (46% de oui; 32% de non; 22% indécis), les Romands sont carrément partagés et encore davantage incertains. Les trois positions se partagent de manière égale. Quant aux Tessinois, leur position est proche de celle des Alémaniques, avec un peu plus d'indécis.Sur le plan politique, les positions reflètent la situation des partis sur l'échiquier. Le soutien le plus fort vient des électeurs de l'UDC (66% contre 20% et 14% d'indécis) qui devancent ceux du PRD (56% contre 22%). Les sympathisants démocrates-chrétiens sont, à l'image des Romands, totalement partagés (37% contre 36%). Seul parti gouvernemental à s'opposer à la révision, le PS est suivi par ses électeurs, selon le sondage. Ils disent non à 52%, contre 25% de oui.Lors du sondage effectué du 30 avril au 6 mai auprès de 1220 personnes ayant le droit de vote, l'institut leur a demandé d'argumenter leur vote. Ceux qui soutiennent la révision le justifient à 67% par l'importance d'assainir l'assurance. La notion d'intégration avant la rente plaît à 58% des sondés et 54% d'entre eux ont dit oui pour lutter contre les abus.A l'opposé, ceux qui rejettent la révision estiment à 69% qu'elle n'exige pas assez des employeurs. Ils devraient être contraints par la loi à engager du personnel handicapé, selon eux. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.